HAPPY JUMP 2017


CSI*** JUMPING
INTERNATIONAL
Haras du Loup
21/22/23/24
Septembre 2017


LE PROGRAMME LES INFRASTRUCTURES LES EXPOSANTS LES PARTENAIRES
parallax background

AVANT
PROPOS

Du 21 au 24 septembre 2017, la 2 ème édition du CSI *** Happy Jump de Canteleu sera un événement majeur dans le circuit sportif des cavaliers de haut-niveau.
Un concours de saut d'obstacles international incontournable où le public rencontre les meilleurs cavaliers du monde au travers d'une passion commune : le cheval.
La 1 ère édition a rencontré un vif succès et de surprises par l'organisation et les nombreuses améliorations du site. Nos partenaires omniprésents et l'accueil de nouveaux nous permettent de faire évoluer cet événement prestigieux en offrant un accès libre et gratuit pour tous.
Pour cette 2ème édition, nous espérons augmenter le nombre de visiteurs (plus de 10 000 spectateurs en 2016), avec une communication forte, l'évolution du village exposant en Fête du Cheval (2016: 12 stands exposants / 2017: 25 stands exposants), une carrière animation au cœur du village avec des représentations des élèves du Poney-Club des Petits Loups, l'équipe de Voltige du Loup et le nouveau projet pédagogique. Nouveauté, les épreuves spectacles en nocturne seront au rendez-vous avec le Jump & Drive le vendredi 22 septembre et la Puissance, le samedi 23 septembre à 20h
Le jeudi 21 septembre, le projet pédagogique accueillera 100 enfants et adolescents issus de l'IDEFHI et scolaires de la ville de Canteleu.
Les jeunes seront répartis sur différents ateliers : découverte de l'équitation, contact avec l'animal, travail à pied, visite des installations et back stage de la compétition.

Nouveautés 2017


home-csi-counter-chevaux

1

Des épreuves CSI Poneys au sein des grands cavaliers afin de faciliter nos jeunes cavaliers à devenir ceux de demain.

home-csi-counter-chevaux

2

Le projet pédagogique pour donner l'accès à la pratique de l'équitation à tous.

home-csi-counter-chevaux

3

Fête du Cheval avec un village exposants important, des représentations dans la carrière animations et des baptêmes poneys offerts par le Haras du Loup.

home-csi-counter-chevaux

4

Des bénévoles encore plus nombreux avec le soutient des élèves du CFA d'Yvetot et l'université NEOMA.

home-csi-counter-chevaux

5

Une communication importante avec la présence de nombreux médias (France 3, Paris Normandie, Grand Prix (live streaming) France Bleu...

home-csi-counter-chevaux

6

Un écran géant sur site et des affiches 4x3 sur Rouen et alentours pour annoncer l'évènement.


les objectifs des organisateurs

home-csi-counter-chevaux

Organiser

un concours de qualité

home-csi-counter-chevaux

Veiller

au moindre détails

home-csi-counter-chevaux

Vivre

un moment de sport

home-csi-counter-chevaux

Créer

une belle ambiance

home-csi-counter-chevaux

Se rencontrer

via la passion du cheval

home-csi-counter-chevaux

Garder cet événement populaire

et avec un accès libre au public

home-csi-counter-chevaux

Développer la filière équine

et le haut niveau dans notre région

home-csi-counter-chevaux

Séduire les meilleurs cavaliers nationaux et internationaux en Normandie

terre du cheval

home-csi-counter-chevaux

Décrocher une 4 ème *

par le soutient de nos partenaires et sponsors

home-csi-counter-chevaux

Développer le commerce de nos chevaux vers l’international

par l’interaction des grandes écuries de commerces présentes.

SECONDE ÉDITION
SECOND PARRAIN

Timothée ANCIAUME

parallax background

Interview Timothée Anciaume, cavalier normand depuis toujours

Mieux te connaître
Ton cheval de coeur ?
Fidélio du Thot

Une anecdote avec ce cheval ?
C’est plus un bon souvenir qu’une anecdote. C’est le cheval qui m’a fait prendre une 1ère catégorie à l’époque. Il n’avait que 7ans et en fin d’année il a gagné un premier GP 1,45m, ce qui était une grosse épreuve pour un cheval de 7ans.
Historique
Ton meilleur souvenir à cheval ?
La victoire dans la Coupe des nations d’Aix la Chapelle.

Sur la scène internationale en 2008 avec tes chevaux, que retiens-tu ? Jarnac, Lamm de Fétan, Paddock du plessis et Quarnac du Mesnil ? Je retiens que c’était une période de transition avec Jarnac et Lamm en chevaux de haut niveau et Padock et Quarnac en formation pour le haut niveau.

Ta victoire la plus prestigieuse ?
Par équipe, c’est sur que c’est Aix la Chapelle parce que c’est la Coupe des Nations mythique dont on rêve tous. Le Global à Valence parce que c’est seul GP***** que j’ai gagné. Le titre de Champion de France parce que dans la vie d’un cavalier c’est important et que ça me tenait vraiment à coeur d’y marquer mon nom une fois. Tout ça, ce sont de belles victoires. Maintenant quand j’ai un cheval qui arrive à haut niveau et qui commence à passer dans des gros GP, c’est presque autant de plaisir que ces victoires-là.
À l’entraînement
Tu t’entraines de manière intensive ou en douceur ?
Intensive dans la temps parce que ça fait beaucoup d’heures d’équitation. Et en douceur le plus possible dans la façon de faire parce que le seul moyen d’entraîner bien nos chevaux c’est de le faire dans le plus possible de relâchement.

Tu sautes de gros obstacles pour entraîner tes chevaux ? ou plutôt tu choisis de travailler la technique et tu limites les efforts ?
Je ne saute pas du tout de gros obstacles. Je suis plutôt à toujours sauter de petites choses pour les mettre en conditions et en forme physique. Les seules fois où ça m’arrive de sauter un peu plus haut c’est dans des périodes de transitions, quand les chevaux passent un cap en concours. Pour qu’ils ne soient pas surpris de trouver des barres d’une hauteur qui pourrait les inquiéter.

Pour maintenir ton niveau dans le top, ça te met de la pression ou ça t’encourage ? N’est-ce pas trop difficile à gérer ?
Ça ne me met pas du tout la pression. C’est encourageant et indispensable. Je ne regarde quasiment jamais mon classement dans la Ranking. Je le sais à peu près, à quelques 20 places près. Je l’ai su à une époque où j’étais un peu plus en avance parce que là je me piquais un peu plus au jeu. J’ai été quelques mois de suite 19ème, 20ème, 21ème mondial. Là ça m’amusait. Aujourd’hui, savoir si je suis 120ème ou 150ème ça ne change pas grand chose. Ça ne met pas de pression, mais c’est indispensable aujourd’hui dans notre métier pour accéder à de gros concours. Plus on est bien classé, plus on a de portes ouvertes pour les beaux concours.

Hygiène sportive ? Alimentation ? sommeil ? entrainement particulier ?
J’essaie de préserver mon dos qui est un point faible chez moi. J’essaie de m’étirer un maximum. J’essaie aussi de garder un poids de forme, parce que dès que je le dépasse un peu je me sens moins bien.
Compétitions
Quel est ton piquet de chevaux actuellement ?
En mouvement perpétuel, j’ai 2 chevaux qui sautent à haut niveau qui sont Kiamon et Australia, des chevaux avec de l’expérience et qui tournent niveau *****. Pour les accompagner : il y a Alméria, Unione, Qualido, Ulster et Undoctra. J’ai vraiment un bon piquet de chevaux pour cette fin d’année et l’année prochaine.

Quel est ton tic à cheval ou en tant que cavalier ?
Je ne pars quasiment jamais sur un parcours avant d’avoir fait un changement de pied. J’ai pris cette habitude là. Techniquement ça peut être intéressant ou pas, mais je cherche toujours la possibilité de faire un demi tour et un changement de pied avant de partir au 1, sinon j’ai l’impression que mon départ va être raté. Je le fais à peu près 98% de mes parcours, et quand je ne le fais pas parce que la place ne le permet pas, je ne me sens pas bien.

Quelle est ta relation avec tes chevaux ?
On fait du sport ensemble, avant tout on vit avec, on essaie d'améliorer au maximum leur quotidien et c’est une relation de confiance. On est très très proche, c’est forcément sentimental à un moment donné. c’est une relation de confiance.

Ton état d’esprit avant de rentrer en piste ?
Je vais avoir des épreuves où j’ai moins de pression parce que c’est de la formation, parce que c’est des concours pas moins important parce que si j’y vais c’est que c’est important pour quelque chose, mais avec moins d’enjeux sportif. Et avant de rentrer dans un gros Grand Prix, c’est de l’adrénaline, de la bonne pression, de l’envie de bien faire et l’envie de rentrer en piste pour voir comment ça va fonctionner. En général j’aime la pression des grosses épreuves, ou des épreuves par équipe. C’est cette pression qui me porte.
Toi et le Haras du Loup
Comment tu imagines la 2ème édition du CSI Happy Jump ?
Je l’imagine très bien parce que j’ai été très satisfait de la 1ère édition. Le Haras du Loup je le connais depuis que je suis gamin. J’ai sauté là toute ma vie de cavalier. C’est un endroit où j’ai été monté des épreuves en tant qu’amateur, en tant que cadet, en tant que junior, en tant que formateur de jeunes chevaux, dans des gros concours. C’est un endroit que je connais très bien, qui fait partie de mon histoire de cavalier et qui évolue dans le temps comme j’ai évolué dans ma carrière. Aujourd’hui c’est un très bon concours international.

Tu viens régulièrement sur les compétitions Happy Jump, lors des jeunes chevaux et les concours de sauts d’obstacles Pro en Mai et Octobre : Pour quelles raisons ?
Pour une raison simple, c’est que c’est un bon concours, avec une bonne piste et une bonne organisation. Aujourd’hui je peux à la fois aller y former des chevaux dans les jeunes chevaux et les nationaux et venir faire du sport un peu plus de haut niveau dans le Jumping ***. C’est pour moi un rendez-vous incontournable, que je mets dès que je peux programme.

Pour toi, est-ce que le site du Haras du Loup propose une offre complète pour la filière équine et pour l’attractivité de notre territoire : la NORMANDIE ?
Oui, évidemment. C’est une très belle piste de concours. Tout ce qui peut tirer la Normandie et la Seine Maritime vers le haut est bénéfique pour tous les gens de la région dont je fais partie. Oui, c’est aujourd’hui, en tout cas en Seine Maritime, le site qui permet de faire les plus belles épreuves et les plus gros concours.

CSI*** JUMPING
INTERNATIONAL
Haras du Loup
21/22/23/24
Septembre 2017


LE PROGRAMME LES INFRASTRUCTURES LES EXPOSANTS LES PARTENAIRES
parallax background
parallax background

LE CSI*** HAPPY JUMP EN CHIFFRES

parallax background